Viager libre ou viager occupé ?

#

Le viager occupé 

Le viager occupé est celui auquel on pense directement, lorsque l'on parle de viager : La personne qui met son bien en vente le fait pour pouvoir continuer à y vivre, tout en touchant une rente viagère qui lui permette de vivre plus confortablement. Elle reçoit une première somme importante lors de la passassion de l'acte chez le notaire (le bouquet) et ensuite une rente mensuelle fixe et régulière.

Le viager libre

Le viager libre est une autre forme de vente en viager. Dans ce type de vente viagère, le vendeur perd son droit de jouissance du bien vendu. Le bien vendu en viager est ainsi livre d'occupation. Bien moins répendu que le viager occupé, le viager libre sert davantage pour la vente d'un bien qui n'est pas occupé à titre principal par le vendeur (pied à terre à la campagne, appartement à la mer, maison en Ardennes...). 

Le calcul de la rente est facilité. Il s'agit de la différence entre le prix de vente total et le bouquet, que l'on divise en le nombre de mensualités. En effet, dans ce cas-ci, c'est le prix total du bien qui sera dû au vendeur.

Les avantages du viager libre 

Pour le vendeur : le prix de vente d'un viager libre est bien plus élevé que celui d'un viager occupé. 

Pour l'acheteur : si un acheteur ne peut bénéficier d'un crédit immobilier, il peut s'agir d'une alternative permettant d'accéder à la prorpriété. 

Il vous reste des questions ? Contactez Marie-Noël de Munter au +32 2 672 30 26.